PIERRE DE LUMIERE

Paris - Bientôt

 

L’ambre, l’or baltique à Paris

L’art est le plus court chemin qui relie l’homme à l’homme. La PPDI a pour ambition de présenter au plus large public français une exposition d’exception.

 

L’Ambre est une pierre d’origine organique, sentinelle de la mémoire de l’humanité. C’est une substance physiologique et charnelle qui révèle l’histoire et diffuse la chaleur. Dans la mythologie grecque elle servait à réchauffer le cœur des hommes et à transmettre l’énergie solaire. C’est la pierre de lumière.

 

L’ambre a toujours été précieuse. Elle était utilisée par les tsars comme somptueux cadeaux. La chambre d’Ambre fut offerte par le roi de Prusse Frédéric-Guillaume Ier à Pierre le Grand, en symbole de son amitié.

 

Par la transmission des mystères de l’ambre, la PPDI ouvre un dialogue humaniste, et met ainsi en relation les hommes de tous pays et cultures au nom de l’amitié et de la paix. L’éxposition présente les pièces d’exception du sculpteur Alexandre Krylov.

 

ALEXANDRE KRYLOV

Architecte, sculpteur et restaurateur, Alexandre Krylov a créé de vrais chefs-d’œuvre tels que le violon, objet d’art à la voix d’alto dans les mains du virtuose Sergueï Stadler, la reconstitution de la Cathédrale de Saint Isaac de Saint-Pétersbourg, l’œuf couronné d’un aigle impérial et les icônes orthodoxes.

 

Alexandre Krylov a travaillé durant 24 ans à la restauration de la Chambre d’Ambre au Palais de Catherine la Grande, dont il reste aujourd’hui le conservateur. Son atelier abrite également une version miniature de la Chambre d’Ambre qui continue à impressionner un bon nombre des visiteurs.

 

Maître reconnu, Alexandre Krylov a restauré des objets venant de collections privées et de grands musées d’États : l’Hermitage de Saint-Pétersbourg (Russie), le Musée d’Art de Kassel (Allemagne) et le Musée National de Belgrade (Serbie).

 

Ces objets singuliers et uniques ont été exposés au Musée du Louvre, au Château Clos Lucé, au Musée d’Ambre de Kaliningrad, au Palais de Congrès à Saint-Pétersbourg (lors du sommet du G9 en août 2013), à la Cathédrale d’Isaak à Saint-Pétersbourg, à l’Hermitage.

Télécharger le catalogue